MANIFS POUR TOUS

Dimanche 5 octobre. Place des Quinconces. C’est le Bordeaux Classic Day d’octobre. Un premier dimanche comme chaque mois depuis le printemps. 250 participants selon la police, 150 selon les organisateurs, ou bien l’inverse… On oublie les 10 000 maîtres essoufflés qui rôdent à petits pas cadencés et tentent de se faufiler au milieu d’une file incongrue d’automobiles en ce dimanche bordelais sans voiture. Certains feraient bien une pause pour contempler un spectacle que n’ont pas manqué les milliers de touristes  du haut des passerelles des somptueux paquebots amarrés sur le quai devant les colonnes rostrales.

Sur l’hémicycle qui s’agite dès 9 heures, on aligne les autos, on se salue se congratule. On discute, on admire, on compare : les MG déclinent l’alphabet, les GT accèdent désormais au « i ». AC, DS, XK, BM et autres onomatopées complètent le tableau. Pour les PMA et GPA on verra plus tard. Les lève- tard attendent leur tour. L’hémicycle est saturé.

Les Fous de l’Auto, les «Classic » de l’ACSO, les fervents des DS qui ont gardé l’attraction de leurs ainées, ont répondu à l’invitation des organisateurs « A.O.C ». Et justifié leur réputation. On se bouscule devant le siège de l’ACSO. Une des dernières fois dit-on. Les voies du  tramway vont bientôt étendre leur emprise tentaculaire sur ces lieux chargés de l’histoire des GP de Bordeaux et refouler à distance du siège de l’Automobile-Club les amateurs de belles anciennes.

Dimanche 12 octobre. Nogaro accueillera pour la première fois « le Sud- Ouest Classic Festival », clone des Classic Days qui ont déjà fait fureur à  Magny Cours. Près de 1000 participants sont attendus pour l’exposition statique, la parade, les tours de pistes, un rallye et moult animations. Pas de course, en revanche, c’est promis ! Toutes les catégories (plus ou moins anciennes et plus ou moins authentiques) seront représentées : monoplaces, protos, GT, tourismes, utilitaires  Et si vous entendez prononcer GPA dans la foule pensez plutôt à l’évocation du casque de René Arnoux et à cette marque française qui équipait naguère la majorité des pilotes en devenir qui, pour la plupart, n’accèderont jamais au mythique Bell des Jim Clark et Graham Hill.

Dans les paddocks de Nogaro comme sur l’hémicycle des Quinconces on évoquera l’avenir : le prochain dîner de l’ACSO Classic en octobre, la balade automnale et  la participation à Burdijouets en novembre, le Rallye du Médoc VHC/VHRS en décembre. On parlera aussi, et déjà, du stand qui regroupera, sous l’égide de l’ACSO, comme une ambassade à Paris, les acteurs bordelais de l’automobile ancienne à Rétromobile en février, du Rallye Bordeaux Aquitaine Classic, un événement majeur, en mars et du passage du Tour Auto à Bordeaux en avril.

Pour tous, je vous le disais !  Pour vous aussi… surtout !

Pierre WEHNER


Découvrez au format pdf ce bulletin du mois de septembre 2014 de l'ACSO Classic !

Bulletin acso classic octobre 2014bulletin-acso-classic-octobre-2014.pdf (138.57 Ko)

ACSO Rallye Bordeaux Aquitaine Classi ASACSO réservé aux membres Bordeaux Classic Day Burdijouets Retromobile

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.