UN DINER AVEC... LES ORGANISATEURS DU BORDEAUX AQUITAINE CLASSIC

« A évènement exceptionnel, programme d’exception » Comme le soulignait Pierre Wehner, le président de l’ACSO Classic, l’organisation du 1er rallye Bordeaux Aquitaine Classic par nos amis de l’ASACSO (la section sportive de l’ACSO) avec le cœur de la manifestation situé sur les Allées de Tourny pouvait être, et même devait être l’occasion de bouleverser les traditions. Ainsi, pour la première fois depuis plus de 10 ans, notre dîner mensuel a été déplacé du mercredi au vendredi pour coller à l’événement, permettant ainsi d’accueillir les personnalités et les officiels de l’épreuve.

Une soirée en leur honneur, pour les féliciter de tout le travail de préparation réalisé durant deux années, pour les encourager à la veille de l’épreuve proprement dite et après une journée consacrée aux vérifications en tous genres, et pour leur souhaiter de pérenniser cette épreuve dans le calendrier local et national des véhicules historiques de compétition.

dsc-0122.jpg

Représenté de manière officielle et naturelle par Jean-Claude Labeyrie, président de l’ASACSO et par ailleurs vice-président du Comité Régional du Sport Automobile d’Aquitaine, le collège des commissaires sportifs du rallye est ainsi chaleureusement applaudi par l’ensemble des membres de l’ACSO Classic. Des membres venus en nombre pour célébrer cette véritable fête de l’automobile de collection durant trois jours à Bordeaux, et souhaiter la bienvenue à Franck Del Santo, vice-président du Comité Régional du Sport Automobile de Midi-Pyrénées venu en Gironde pour être le Directeur de course du rallye.

Le travail d’organisation ayant permis la mise en place de l’épreuve et la constitution d’un très beau plateau aurait en outre été impossible sans les efforts de l’équipe articulée autour de Gérard Bonnet, Gérard Leblanc, Serge Miklou, Charlie Poupin, Raymond Quinquis et Alain Trillaud.

 

Ce rallye est l’illustration d’un nouveau type d’épreuve en plein essor, sous l’égide de la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA), et associant deux plateaux distincts : le VHC (Véhicule Historique de Compétition) et le VHRS (Véhicule Historique de Régularité Sportive). Ainsi, si les 1ers sont inscrits dans le cadre d’une véritable course avec le chronomètre comme adversaire, les autres doivent respecter une vitesse moyenne prédéfinie à l’avance, le tout sur un parcours identique pour tous.

Président de la commission VHC à la FFSA et présent dans le cadre de l’épreuve en tant qu’observateur de la Fédération, Pierre Gosselin a ainsi honoré notre repas de sa présence, accompagné de Pierre Launay, autre membre de ladite commission.

 

Au terme d’un repas chaleureux et comme toujours délicieux, Jean-Claude Labeyrie a exprimé son souhait de voir l’ensemble des concurrents prendre du plaisir et apprécier le parcours tracé dans le sud du département, puis Pierre Lacaze, vice-président de l’ACSO, a conclu ce diner d’exception en soulignant l’importance de voir cette course être basée au cœur du centre-ville historique de Bordeaux, comme un héritage dans la lignée du Grand Prix organisé de 1951 à 1955.

ACSO Rallye Bordeaux Aquitaine Classi ASACSO repas mensuel

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.