années 1900

La Bourlinguette

Henri Lafitte, pionnier des constructeurs bordelais d’automobiles dès 1893, est aussi carrossier de talent. A la demande de Jules Secrestat, membre de l’Automobile-Club Bordelais et riche sportsman, il construit la Bourlinguette qui promène l’humeur vagabonde de  son propriétaire de Bordeaux aux bords de la Loire ou bien à Lyon et à Périgueux.

Lire la suite

Arthur Escarraguel

(Bordeaux 1850 – 1928)

Issu d’une famille d’ingénieurs civils qui compte à son actif la construction du phare du Cap-Ferret en 1839 et quantité de ponts et chemins de fer. Modeste et dépourvu de toute ambition personnelle, il fait le bien pour le seul plaisir de bien faire. Maire d’Ambès où il exploite le vignoble du château Liotard, vice-consul d’Espagne à Arcachon, il participe activement à toutes les œuvres philanthropiques de la région.

Lire la suite

Valentin Purrey

(Layrac, 1861 – Bordeaux, 1928)

Il a été le plus grand constructeur de camions de gros tonnage, jusqu’à 12 tonnes, dans les années 1900-1910, avant Berliet et Renault. Diplômé de l’Ecole Supérieure d’Industrie et de Commerce de Bordeaux, il construit un tramway  vapeur à Barcelone en 1887. Il n’a que 26 ans !

Lire la suite

Automobiles Georges Roy

En 1906, 13 Cours Tourny (à l’emplacement du nouvel auditorium Cours Georges Clemenceau) se trouve le garage d’un loueur de voitures, Georges Roy, qui se lance dans la construction automobile. Sa production s’oriente vers des voitures puissantes de 4 à 6 cylindres, aux luxueuses carrosseries sortant également de ses ateliers. Leurs calandres aux armes de Bordeaux et leurs capots cylindriques, en forme de tonneau, ne peuvent que séduire les propriétaires de la région… L’activité subsiste jusque dans les années 1930 grâce à la production de véhicules utilitaires.

Lire la suite

Maurice Creuzan

(1854 – Floirac, 1915)

Docteur en médecine, ses nombreuses activités professionnelles pendant 35 ans, à Floirac, ne l’empêcheront pas de promouvoir un nouveau sport mécanique : l’automobile. Sous l’impulsion d’Arthur Escarraguel et d’un petit groupe de pionniers, il fonde le 1er mai 1897 L’automobile Bordelais, premier automobile-club de province, dont il prend la présidence.

Lire la suite

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.