années 1930

120 ANS DE L'ACSO

Fondé le 23 avril 1897, l'Automobile-Club du Sud-Ouest fête cette année ses 120 ans !

2017 sera donc une année riche en commémorations et évènements, pour lesquels l'ACSO Classic sera naturellement un acteur privilégié.

En attendant d'en savoir plus, voici le logo officiel des 120 ans de l'ACSO.

Logo 120 ans acsoEt rendez-vous sur la page Facebook dédiée aux 120 ans.

Le Grand Prix de Saint-Médard-en-Jalles 1932

Alors que la ville de Pau obtient l’organisation du Grand Prix de l’ACF en 1930, la région Bordelaise réussit à organiser un Grand Prix plus local, le 26 juin 1932, à Saint-Médard-en-Jalles.

Située à quelques kilomètres à l’ouest de Bordeaux, cette commune est, au début des années 1930, grande par la superficie mais très peu peuplée avec un peu plus de 5.000 habitants.

Lire la suite

Georges Sarthou

Né le 21 avril 1899 à Bayonne, ce chirurgien-dentiste de profession était installé au 28, rue Fondaudège à Bordeaux. Durant le premier conflit mondial, il falsifie sa carte d’identité pour aller sur le front de Verdun. Son dynamisme communicatif, et sa grande passion pour tout ce qui roule ou flotte, fait ensuite de lui un participant et un organisateur de premier ordre.

Lire la suite

Automobiles Georges Roy

En 1906, 13 Cours Tourny (à l’emplacement du nouvel auditorium Cours Georges Clemenceau) se trouve le garage d’un loueur de voitures, Georges Roy, qui se lance dans la construction automobile. Sa production s’oriente vers des voitures puissantes de 4 à 6 cylindres, aux luxueuses carrosseries sortant également de ses ateliers. Leurs calandres aux armes de Bordeaux et leurs capots cylindriques, en forme de tonneau, ne peuvent que séduire les propriétaires de la région… L’activité subsiste jusque dans les années 1930 grâce à la production de véhicules utilitaires.

Lire la suite

Motobloc

Charles Schaudel, ancien armurier militaire, se reconvertit avec succès dans l’automobile naissante. En 1897, il applique à une automobile l’idée de génie de réunir dans un même carter le moteur, la boîte de vitesses et l’embrayage (Emile Dombret, futur patron de l’entreprise fait breveter l’invention par la suite en y intégrant le volant central, spécificité des moteurs Motobloc). Pour la première fois, ces trois organes principaux ne font qu’un bloc et c’est ainsi que naît le 19 avril 1902 la société anonyme des Automobiles Motobloc, installée 102 rue des Vivants, à La Bastide. Pour emblème la marque utilise les trois croissants de la ville de Bordeaux avec la devise « toujours en croissant ».

Lire la suite

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.