Jean-Pierre Bayle

(Bordeaux 1920 - Pessac 1992)

Il fait partie d’une grande famille de négociants du meuble et ne reste pas assis les bras croisés dans un fauteuil. A peine diplômé de Sup de Co Bordeaux, la guerre arrive. Il ne rêve que d’en découdre, rejoint Alger et s’engage dans l’aviation alliée.

A son retour, il se lance dans la vente des scooters Vespa et dans la compétition motocycliste, s’entrainant sur les routes à destination d’Arcachon. En 1951, il établit le record du tour à 124 km/h sur la dangereuse piste circulaire du stade municipal, supprimée en 1987. Il devient Champion de France de la catégorie 250 cm3 en 1954 et de la catégorie 350 cm3 en 1957. Il inscrit son seul point au championnat du monde le 8 juillet 1956 avec une 6ème place lors du Grand Prix de Belgique disputé à Spa-Francorchamps.

34 1954 jp bayle 175

Jean-Pierre Bayle, photographié par votre serviteur lors du Grand Prix de Bordeaux 1954

Sa carrière est marquée par un terrible accident le 15 juillet 1959 aux Sables d’Olonnes. Heurté par un autre pilote en plein virage, il part à la dérive et finit sa route dans le public. Bilan : deux spectateurs tués et 13 blessés, dont le motard Bordelais qui en gardera des séquelles auditives. Il raccroche son casque Cromwell deux ans plus tard, avec un palmarès de 40 victoires pour plus de cent courses disputées.

Cette carrière ne l’empêche pas d’être deux fois Champion de France de hockey sur gazon avec son club de la Villa Primrose, en tant que gardien de but,  et de pratiquer le tennis en joueur réputé. Il remporte encore un tournoi pour vétérans en 1991 ! Assassiné à son domicile pavillonnaire de Pessac, il laisse le souvenir d’un « sang bouillant » très chaleureux, à l’enthousiasme communicatif.

Cet article a été publié pour la 1ère fois par son auteur dans le livre « Dictionnaire de Bordeaux », publié aux éditions Loubatières en 2006

années 1950

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.