Histoire

HISTOIRE DE L'AUTOMOBILE-CLUB DU SUD-OUEST

L’Automobile-Club du Sud-Ouest (ACSO) a été créé par les pionniers de l’automobile à Bordeaux.

Suite à la création de l’Automobile-Club de France (ACF) en novembre 1895, par les organisateurs de la première course de l’histoire sur le parcours Paris – Bordeaux – Paris en juin 1895, une réunion à l’Athénée Municipal de Bordeaux le vendredi 23 avril 1897 permet en effet la création du premier Club exclusivement dédié à l’automobile en province : L’Automobile Bordelais.

Ces « voituristes » ont ainsi décidé de se regrouper pour mieux défendre leur passion. Le lecteur de La Petite Gironde du dimanche 25 avril 1897 apprend ainsi sous le titre « Automobilisme » : « Il vient de se fonder à Bordeaux une société [d’encouragement] qui a pris pour nom L'Automobile Bordelais. Son but est de coopérer au développement de l'automobilisme en général... » Arthur Escarraguel, ayant été nommé Président d'honneur, c’est un médecin de Floirac, le docteur Maurice Creuzan, qui devient le premier Président de L'Automobile Bordelais (automobile est alors masculin). Les autres membres du bureau sont Abel Bord (vice-Président), monsieur Hivert (Trésorier), Henri Laffitte (Secrétaire), Valentin Purrey (Secrétaire adjoint), Fernand Panajou et monsieur Daugaron. Personnage incontournable de l’automobilisme au plan national et international, comme participant et organisateur, Joseph Journu préside aux destinées de la Commission Sportive du Club.

Précisons que le Club compte trente-sept membres fondateurs, alors que vingt et un véhicules seulement circulent en Gironde à sa création. En effet, comme le précise le premier numéro du bulletin interne publié en octobre 1897, « la Société, le Club plutôt, admet non seulement les propriétaires de voitures et de motocycles, mais encore tous ceux qui s’intéressent au mouvement automobile ».

logo-automobile-bordelais.jpgDevenu Automobile-Club Bordelais dès octobre 1898 (pour éviter toute confusion avec une structure commerciale), les actions menées en faveur du développement de l’automobile lui permettent d’obtenir le 6 juillet 1906 l’agrément ministériel pour délivrer les brevets de chauffeur automobile, les futurs permis de conduire. Une grande part des activités était également directement liée à la compétition, jusqu’au drame de la course Paris-Madrid de 1903 qui s’achève à Bordeaux, marquée notamment par la mort de Marcel Renault. Par la suite, le champ d’action s’élargit et, afin de correspondre à la réalité géographique et d’adopter de nouveaux statuts, décison est prise de prendre l’appelation d’Automobile-Club du Sud-Ouest en 1923.

Après les courses disputées aux Quatre-Pavillons en 1928, dans le Parc Bordelais en 1929 puis à Saint-Médard en Jalles en 1932, l’ACSO reprend l’initiative en terme de compétition de 1951 à 1955 avec l’organisation du Grand Prix de Bordeaux au coeur de la ville, autour de la Place des Quinconces et le long des Quais. Une épreuve acclamée par un nombreux public, et disputée par les plus grands , comme les premiers Champions du Monde de Formule 1 Farina, Ascari et Fangio, ainsi que Behra, Trintignant, Rosier, Moss...

Respectant sa volonté première d’être au service de l’automobiliste, l’ACSO s’est mobilisé au fil des ans et des époques afin par exemple améliorer l’état des routes, permettre la mise en place d’une signalisation routière digne de ce nom ou assurer une défense juridique.


 

Aujourd'hui, I'ACSO reste fidèle à l'engagement de l'article premier des statuts de 1897 de « fournir à ses membres tous renseignements et avantages possibles, de leur donner son appui moral pour la défense de leurs droits ». Ainsi, l’ACSO conseille et défend ses adhérents en matière d’assurance, de circulation routière, de vente ou d’achat de véhicules, et organise des permanences juridiques gratuites, tout en proposant une école de conduite et l’organisation de stages de récupération de points de permis de conduire. Tout en restant l’interlocuteur privilégié des pouvoirs publics pour les questions liées à l’automobile, au plan local comme national dans le cadre de l’UNAC (Union Nationale des Automobile-Club).

De plus, sa longue histoire a amené l'Automobile-Club du Sud-Ouest à multiplier ses activités. Ainsi, en plus des activités propres au fonctionnement quotidien de l’ACSO, la volonté est portée depuis plus de 40 ans désormais d’accompagner la passion de l’automobile sous de nombreuses formes. Directement intégrées au sein de l’ACSO, plusieurs sections se sont donc constituées à partir de 1978, dédiées à un aspect de la vie d’automobiliste : voitures anciennes, tout-terrain, miniatures, camping – caravaning, reportages, karting, cibistes,… Les sections sont ouvertes à l’ensemble des adhérents de l’ACSO qui ont envie de partager une passion commune ! Actuellement, plusieurs de ces sections sont actives : l’ACSO Classic, la section Tout-Terrain ou encore la section 3M (miniatures, modelisme, maquettes) qui organise le salon Burdijouets.

Par ailleurs, l’ACSO possède un Cercle qui est un des lieux les plus réputés de Bordeaux. Aussi bien pour la qualité des plats servis que pour l’atmosphère qui y règne entre les sociétaires. De plus, une école de conduite a été créée en septembre 2014, pour permettre de compléter l’aide aux automobilistes, en été axé la formation des plus jeunes. Enfin, signalons l’ASACSO, l’Association Sportive Automobile-Club du Sud-Ouest, qui bien que juridiquement indépendante conserve de nombreux liens avec l’ACSO et une histoire commune depuis toujours.

logo-acso-complet-bdx.png

Vous trouverez tous les renseignements sur le site officiel de l’ACSO.


Sources : Yves Baillot d’Estivaux, Dominique Geffré, Frederick Llorens.

LES PRESIDENTS DE L'ACSO

Maurice Creuzan (1897-1903)

Maurice Lanneluc-Sanson (1904-1918)

Gabriel Beaumartin (1919-1921)

Louis Gonfreville (1922-1936)

Pierre Darroman (1937-1945)

François Merman (1946)

Louis Baillot d’Estivaux (1947-1974)

Pierre Sarthou (1974-1976)

Claude Chambonnaud (1976-2014)

Claude Expert (depuis 2014)

LES LOCAUX DE L'ACSO

L'Automobile-Club a toujours eu ses locaux dans le centre-ville de Bordeaux. En voici les adresses successives :

1897-1901 : 42 Allées d’Orléans

1901-1902 : 14 rue Montesquieu

1902-1911 : Place de la Comédie

1911-1926 : 1 rue Franklin

1926-1963 : 15 Cours Georges Clémenceau

1963-1968 : 123 Cours d’Alsace et Lorraine

Depuis 1968 : 8 Place des Quinconces


120 ANS DE L'ACSO EN 2017

En 2017, l'Automobile-Club du Sud-Ouest a fêté ses 120 ans

Retrouvrez une présentation générale de cette commémoration, sans oublier le palmarès du concours d'élégance du 29 avril 2017 organisé sur la Place Pey-Berland à Bordeaux !

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.