Histoire

L’ACSO Classic a pris sa dénomination actuelle en septembre 2011.

Première section à avoir vu le jour au sein de l’Automobile Club du Sud Ouest, l’ACSO Classic a été créée en 1978 par le regretté Dominique Geffré sous le nom Automobiles d’Hier et d’Autrefois

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur la page Présentation.


Histoire de l’Automobile Club du Sud Ouest (ACSO)

L’Automobile-Club du Sud-Ouest a été créé par les pionniers de l’automobile à Bordeaux en 1897.

La constitution de l’Automobile Club de France le 12 novembre 1895, à la suite de la course de ville à ville Paris-Bordeaux-Paris de 1895, et la présence d’un intérêt certain pour la chose automobile en Gironde, à l’image du véhicule mis au point par Paul Legendre, fait de Bordeaux un lieu privilégié. L’organisation réussie des courses Bordeaux-Langon et Bordeaux-Agen l’année suivante poussent ces pionniers à vouloir se regrouper au sein d’une structure locale. Et ils constituent pour cela le premier Club en province lors d’une assemblée se tenant à l’Athénée le 23 avril 1897. Et le lendemain, dans les colonnes de La Petite Gironde, l’annonce est faite de la fondation "d’une société qui a pris pour nom L’Automobile Bordelais. Son but est de coopérer au développement de l’automobilisme en général."

logo-automobile-bordelais.jpgA cette occasion, Arthur Escarraguel est nommé Président d’Honneur, le Docteur Maurice Creuzan assurant la Présidence et Joseph Journu la commission sportive de cette "Société d’encouragements" de 35 membres.

Devenu Automobile-Club Bordelais dès décembre 1898, les actions menées en faveur du développement de l’automobile lui permettent d’obtenir le 6 juillet 1906 l’agrément ministériel pour délivrer les brevets de chauffeur automobile, les futurs permis de conduire. Une grande part des activités était également directement liée à la compétition, jusqu’au drame de la course Paris-Madrid de 1903 qui s’achève à Bordeaux, marquée notamment par la mort de Marcel Renault. Par la suite, le champ d’action s’élargit et, afin de correspondre à la réalité géographique et d’adopter de nouveaux statuts, décison est prise de prendre l’appelation d’Automobile-Club du Sud-Ouest en 1923.

Après les courses disputées aux Quatre-Pavillons en 1928, dans le Parc Bordelais en 1929 puis à Saint-Médard en Jalles en 1932, l’ACSO reprend l’initiative en terme de compétition de 1951 à 1955 avec l’organisation du Grand Prix de Bordeaux au coeur de la ville, autour de la Place des Quinconces et le long des Quais. Une épreuve acclamée par un nombreux public, et disputée par les plus grands , comme les premiers Champions du Monde de Formule 1 Farina, Ascari et Fangio, ainsi que Behra, Trintignant, Rosier, Moss...

Respectant sa volonté première d’être au service de l’automobiliste, l’ACSO s’est mobilisé au fil des ans et des époques afin par exemple améliorer l’état des routes, permettre la mise en place d’une signalisation routière digne de ce nom ou assurer une défense juridique.

Depuis sa création, l’Automobile-Club conduit donc de nombreuses actions en faveur des automobilistes, selon les évolutions de la législation. L’ACSO a ainsi continué à octroyer les permis de conduire jusqu’en 1962, et continue aujourd’hui d’intervenir grâce à plusieurs services concernant la protection juridique,  le contrôle technique ou les stages de récupération de points de permis de conduire.

logo-acso-complet-bdx.png

Vous trouverez tous les renseignements sur le site officiel de l’ACSO.

 

Les Présidents de l’ACSO

Maurice Creuzan (1897-1903)

Maurice Lanneluc-Sanson (1904-1918)

Gabriel Beaumartin (1919-1921)

Louis Gonfreville (1922-1936)

Pierre Darroman (1937-1945)

François Merman (1946)

Louis Baillot d’Estivaux (1947-1974)

Pierre Sarthou (1974-1976)

Claude Chambonnaud (1976-2014)

Claude Expert (depuis 2014)


Les locaux de l’ACSO à Bordeaux

1897-1901 : 42 Allées d’Orléans

1901-1902 : 14 rue Montesquieu

1902-1911 : Place de la Comédie

1911-1926 : 1 rue Franklin

1926-1963 : 15 Cours Georges Clémenceau

1963-1968 : 123 Cours d’Alsace et Lorraine

Depuis 1968 : 8 Place des Quinconces, dans un bel immeuble qui est également le cadre d’un Cercle, lieu de tradition permettant aux sociétaires de se retrouver, et d’inviter leurs amis ou relations d’affaires.

 

Sources : Yves Baillot d’Estivaux, Dominique Geffré.

L'intégralité de ce site, des photographies et des documents qui y sont présents sont sous copyright © Automobile Club du Sud Ouest. Tous droits de diffusion et de reproduction réservés.